Les premiers dans leur genre

 

Sans rechercher particulièrement les moutons à 5 pattes, j'en ai trouvé quelques uns que je regroupe dans cette page.

D'abord, hommage au plus surprenant : Si je vous dis premier appareil à armement motorisé, vous allez chercher dans les reflex ou les compacts des années 1970 non ? Et bien, c'est perdu. Le premier appareil motorisé date de 1898 et c'est un appareil Français Môssieur ! Le "Japy Le Pascal". 

Je vous le concède volontiers : le moteur est à ressort et l'engin n'a pas fait un triomphe commercial. Il faut dire que le film souple venait juste d'apparaître et que la plaque de verre avait encore de belles années devant elle.

Le premier autofocus est beaucoup plus récent. Il s'agit du Konica C35AF sorti en 1978. 

Premier 35 mm à exposition automatique : Revendiqué par Braun pour le Paxette Electromatic de 1959 dont c'est le seul perfectionnement. Agfa revendique également ce titre avec son Optima de 1960 qui est quand même un peu plus évolué et dont je possède la deuxième version l'Optima 1a. (Le premier appareil à exposition automatique semble être le Kodak Super Six-20 de 1938 qui, comme son nom l'indique, utilisait du film 620 et que je ne possède pas et c'est bien dommage car il est très beau bien que pas très fiable. Il y a eu ensuite l'Agfa  Automatic 66 de 1956 qui utilisait des bobines 120 et a fait un bide commercial) 

L'Optima 1a

Le premier obturateur à commande électronique : le polaroid Automatic 100. Quand on voit cet appareil, on ne pense pas immédiatement qu'il ait pu être à la pointe du progrès un jour.  Il était aussi le premier à utiliser des films en pack à la place des rouleaux.

Premier reflex à la fois TTL et utilisant la mesure à pleine ouverture. En plus, pour le même prix, la maison vous offre le système CLC qui, grâce à ses 2 cellules, donne une valeur d'exposition pondérée entre le bas et le haut de l'image

Le premier reflex à obturateur central (à quasi égalité avec le magnifique Metz Mecaflex) et qui est aussi le premier appareil à disposer d'un stigmomètre pour aider à la mise au point, j'ai nommé le Zeiss-Ikon Contaflex.

Le premier reflex mono objectif utilisant la cassette 110, le Minolta 110 Zoom SLR en 1976

Un peu plus anecdotique : Le premier reflex ou l'aiguille de la cellule est remplacée par des LED, le Fujica ST801

Le premier reflex autofocus "utilisable" est encore un Minolta : le 7000

Canon avait précédemment sorti un zoom autofocus pour les AE1 mais le zoom était indépendant du boîtier. A la suite de la sortie du Minolta 7000 Canon a sorti (peut être un peu trop précipitamment) le T80 qui ne s'est pas montré à la hauteur.

Ce n'est que la version vendue nue par ICA à Emil Suter  qui y montait ses objectifs mais le Cupido original, fabriqué par la maison Hutig est donné pour avoir été le premier folding à déploiement automatique par PH Pont

Le premier reflex mono objectif sur film 35 mm a été le Kiné Exacta de 1936. Pour l'instant, je n'ai trouvé que la version de 1937 qui se distingue par la loupe de mise au point rectangulaire. Il y a aussi des tenants de l'antériorité du "Sport" russe mais il semble que l'Exacta soit légèrement plus ancien. Accessoirement, c'est le Kiné Exacta qui a été le modèle des millions de SLR qui ont suivi alors que le *Sport" avait un look très spécial.

La première caméra cinéma à visée reflex en continu : L'Ercsam Camex 8 mm de 1956. A noter que la même marque produira, 2 ans plus tard, la première caméra reflex à mesure TTL

Un peu moins glamour mais c'est le premier d'une des lignées les plus prolifiques de l'histoire de la photo : j'ai nommé l'Instamatic 50